Aghtsk

Retour à Accueil


Aghtsk 1. Carte et introduction.

Carte et introduction

Le complexe architectural et historique d’Aghtsk est composé d’une église du 5ième siècle, reconstruite au 19ième siècle et d’une crypte du 4ième siècle où reposaient les rois Arssacides (Archakouni).

D’après l’historien du 5ième siècle Pavstot Buzand, l’armée du roi sassanide Chapouh II détruit le cimetière ancestral des rois Arssacides à Ani-Kamakh et «captiva les ossements des rois arméniens, seule la crypte du roi Sanatrouk fut insaisissable, elle était d’une construction ingénieuse et incroyablement solide».

Les ossements des rois arméniens furent transférés en Perse dans le but de décourager les Arméniens et affaiblir leur pouvoir. Mais le Sparapète Vassak Mamikonian (vers la moitié du 4ième siècle) sauva la face du royaume. Il reprit les reliques spoliées après la défaite des Perses durant une bataille et les enterra dans un nouveau mausolée construit à Aghtsk. Les ossements des rois païens furent enterrés séparés de ceux des chrétiens, dans une salle inférieure du mausolée.

Le mausolée fut intact jusqu’à la fin du règne de la dynastie Arssacides (5ième siècle). Il fut détruit finalement après plusieurs invasions et des tremblements de terre. L’historien Movsès Khorénatsi mentionne qu’une décision est prise pour transférer les ossements des rois arméniens à Vagharchapat (Etchmiadzine).