Amberd

Retour à Accueil


Amberd 6.Légende de la carte.Histoire.Complexe du site (les nombres à côté des noms indiquent les points de la carte).

 

Légende

1. Murs défensifs
2. Porte nord
3. Porte nord-ouest
4. Château
5. Entrée du château
6. Réservoir d’eau
7. Bassin de la forteresse
8. Chapelle
9. Bains
10. Église St.Astvatsatsine
11. Ruines des remparts et des autres bâtiments
 

Le site Amberd occupe un éperon triangulaire au confluent des rivières Amberd et Arkachèn à 2 300 mètres d’altitude. Le château est l’une des résidences d’été impressionnantes des rois et des princes arméniens.

Histoire

Ce site de l’Age de Pierre fut développé pendant l’Age de Bronze où la forteresse d’Ourartou protégeait les rois arméniens durant les époques romaine et chrétienne. Amberd fut construit lors de l’invasion arabe au 7ième siècle, plus tard la forteresse Amberd fut achetée par la puissante famille Pahlavouni au début du 10ième siècle. La famille Pahlavouni construisit l’église et fortifia le complexe avec des murs de pierre plus épais.

Après l’invasion séldjoukide, la forteresse Amberd fut reprise en 1196 par les Zakarian. Du 12ième au 13ième siècle, Amberd connut une gigantesque rénovation avec le renforcement de ses remparts et la reconstruction du château.

Amberd, acheté par le prince Vatché Vatchoutain en 1215, devint la résidence principale de la famille Vatchoutian jusqu’à l’invasion mongole et la prise de la forteresse en 1236. La forteresse fut abandonnée et négligée jusqu’au 20ième siècle.
 

Complexe du site (les nombres à côté des noms indiquent les points de la carte)

Les murs défensifs (1) furent remontés de blocs de basalte cyclopéens avec mortier. Les remparts furent renforcés par un deuxième mur durant le Moyen Âge, avec la fortification des tours semi-circulaires de 12 à 13 mètres de hauteur.

Les portes nord (2) et nord-ouest (3), commandant l’accès au site, furent construites à la même époque que les fortifications médiévales. Leurs ruines se trouvent à l’extrémité du mur qui descendait vers la vallée de la rivière Amberd à l’angle sud-ouest du château.

Château (4) Le bâtiment à trois étages, avec une superficie de 1500 m.² fut construit de blocs de basalte, taillés d’une manière rugueuse. Les murs de la tour sont inclinés pour rendre plus facile le tir sur les attaquants du haut de la tour. Les deux niveaux inférieurs comprenaient chacun cinq salles en alignement. Les niveaus supérieurs du château comprenaient des salles de réception et des appartements privés.

Le bâtiment du bain (9), construit au 10ième – 11ième siècle est situé dans la partie sud du château. Le bâtiment avait une salle de chauffage dans le sous-sol, s’appelant «hypocauste» et des salles de bains luxueuses.

Église St.Astvatsatsine (10) fut construite en 1026. L’église à dôme est située entre le château et l’extrémité du promontoire, au bord du ravin de la rivière Arkachèn. L’église est un exemple d’un nouveau type de bâtiment religieux en Arménie : halls cruciformes avec quatre petites chambres à deux étages dans les angles, un tambour massif, couronné par un dôme en toit « tente » qui occupe l’espace en bas.

Khatchkars (10) Un beau khatchkar (croix en pierre) du 8ième – 9ième siècle, posé sur le mur de l’église, sa croix épaisse et simple, ainsi que la bordure rudimentaire nous font penser qu’il daterait d’une époque plus éloignée que l’église médiévale.