Aréni

Retour à Accueil


Aréni 2.St.Astvatsatsine. Autres monuments

Église St.Astvatsatsine

L'église fut construite par Momik (? -1333/9) en 1321 sous la demande de l'archevêque Hovhannès Orbel. Momik était un architecte, sculpteur et miniaturiste éminent, venu de Cilice à Gladzor où il eut un impact immédiat après ses miniatures de 1302 – 1304: «Ascension» et «Ange », où apparaissent des « Femmes saintes». 17 ans après il eut des troubles de la vue, et finalement, en 1307 il n'était plus capable d'achever son dernier Évangile. Donc il décida de devenir sculpteur, en créant des chefs-d'œuvre à Noravank, à Tatev, à Eghéguis (Église Zorats) et à Gladzor, ainsi que dans plusieurs sites.

St.Astvatsatsine fut construit, quand Momik était à l'apogée de sa gloire artistique. L'église d'Aréni est l'une des plus belles églises proportionnées en Arménie. Les sculptures de Momik sont mal conservées, mais La Madone et l'enfant sur le tympan au-dessus de l'entrée, est toujours magnifique. La représentation de la Sainte Vierge et Jésus enfant, dont la tenue iconographique infuse la vie par la draperie de leurs vêtements et la conception du fond fleuri, comporte des grappes de raisins, extrêmement détaillées.

A l'intérieur, la coupole soulignée d'une corniche à stalactites, est soutenue par quatre piliers, dont deux sont engagés dans les murs du chevet. C'est une conception unique de l'église. Le tambour repose sur les pendentifs qui sont confrontés avec quatre sculptures, représentant les évangélistes.

Dans la cour de l'église se trouvent des pierres tombales et des khatchkars de différentes périodes. Les plus petits khatchkars, moins taillés, datent de la même période que l'église, alors que les plus grandes pierres brutes sont plus anciennes. On y trouve également des ruines de menhirs (stèles), taillés par double et triple croix. C'est une conception qu'on peut trouver sur les autres sculptures du 4ième siècle.

 Autres monuments

Les ruines médiévales d'Aréni sont les structures du fief de l'une des plus puissantes principautés de Siunik, celle des Orbélian. Aréni était un grand village médiéval avec le château du patricien Tarsaïtch Orbélian au 14ième siècle. Les ruines entourent l'église d'Aréni.

Les structures d'un pont à quatre arcs du 13ième siècle, construit par l'évêque Sarguis de Noravank, traversent la rivière, en bas de l'église.

Plusieurs khatchkars et des structures de sanctuaires, relevant de l'époque médiévale d'Aréni, sont dispersés à travers le village contemporain. Certains sont situés dans les cours des maisons, d'autres dans les champs. La caverne-sanctuaire de St.Sarguis est creusé dans la falaise et celle de St.Grigor Nahatak est identique à un Toukh Manouk (lieu saint).

Herachkaberd est une forteresse médiévale en ruines qui est située sur une montagne, dominant la route sud-est du village d'Amaghou. La forteresse est mentionnée quelques fois dans L'Histoire de l'Etat Sissakan (1299) de Stépanos Orbélain.