Erevan: Parc anglais

Retour à Accueil


Visite de la ville d'Erevan. Parc anglais (Théàtre) et Parc municipal (Chahoumian).

Visite de la ville d'Erevan. Parc anglais (Théàtre) et Parc municipal (Chahoumian)

Autrefois ce parc faisait partie du Parc municipal, situé à l'opposé de la rue Abovian (autrefois Rue Astafian). La rue Abovian était la rue principale et la rue la plus chic dans laquelle se trouvaient les grands magasins, les villas et les hôtels de luxe.

La rue Abovian, appelée à l'époque rue de Berdi («Rue de forteresse»), fut inaugurée dans les années 1860. Elle s'étendait de l'ancienne forteresse d'Erevan , montant jusqu'à Nork, qui à cette époque était un petit village, situé sur les collines nord. En l'honneur du préfet, major-général Astafiev (1864-1869) la rue fut baptisée plus tard rue Astafian. En 1906, la première voiture à cheval apparut dans cette rue et, à partir du début de 20ième siècle, elle devint l'artère principale de la ville d'Erevan.

Vous vous trouvez maintenant dans le Parc anglais, enfermé entre les rues Movsès Khorenatsi et Grigor Loussavoritch. Ce parc existait avant le Plan Général de la ville de 1856. Actuellement le parc comprend deux parties : au sud de la partie centrale se dresse la statue d'Alexandre Myasnikian (6) (sculpteur : Ara Chiraz, architecte : J. Torossian). En 1921, Alexandre Myasnikian était le Président du gouvernement arménien nouvellement formé.

Au sud de la statue d'Alexandre Myasnikian sont situés les bâtiments de l'Ambassade de France en Arménie (7) et du Théâtre académique et national Gabriel Soundoukian (8) (architectes : R. Alaverdian, S. Bourkhadjian, G. Mnatzakanian). Dans le Parc (9) se trouvent les deux fameuses statues : celles de « Pépo », nom du héros servant de titre à l'œuvre de Gabriel Soundoukian (1825-1912), qui était le fondateur de la littérature réaliste arménienne et le buste de G.Soundoukian (sculpteur A. Haroutunian).

Beaucoup d'acteurs talentueux venus de l'Arménie Occidentale se produisaient sur la scène du théâtre Soundoukian, dans des pièces d'auteurs classiques et contemporains. « Pépo » fut la pièce d'inauguration du théâtre, le 25 janvier 1922. Elle fut tellement appréciée par le spectateur arménien qu'on la joua plus de mille fois.

Non loin du théâtre se trouve l'Ambassade d'Italie en Arménie (10), devant laquelle se trouve le Parc des roses de Tonino Guerra. (11) où un agencement de fontaines est prévu. En face de l'Ambassade d'Italie se trouve le Parc des Enfants (12) où l'on voit la statue du « double héros » de la Deuxième Guerre mondiale, le pilote Nelson Stépanian (13).

A l'extrémité est du parc se trouve la sculpture appelée «Le jeune vendeur d'eau» ou «L'eau froide d'Erevan » (14) en face de laquelle on voit la statue monumentale de Stépan Chahoumian (15). Elle est localisée dans le territoire du Parc municipal S. Chahoumian. L'allée des fontaines (16) compte 2750 jets d'eau, qui symbolisent l'anniversaire de la fondation de la ville d'Erevan, par le roi d'Ourartou Arguichti Ier, en 782, av : J.C., célébrée par des festivités grandioses, en 1968. Les fouilles réalisées dans le quartier Chéngavit d'Erevan datant du 4000-2000 millénaires avant J.C.prouvent qu'elle est l'une des villes les plus anciennes du monde.

Rédaction du texte original faite par le Comité national du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS/Arménie).