Musée d'Erébouni

Retour à Accueil


Musée d'Erébouni, Salle 2 - Vitrine d'expositions 7-8

Les pointes de flèche, les fragments des lances, des carquois, des casques, des cottes de mailles, des boucliers, ainsi que les fragments des fresques représentant les scènes militaires témoignent le haut niveau de la fabrication d'armes ourartéennes.

Les objets avec des inscriptions cunéiformes des rois ourartéens, découverts lors des excavations de la citadelle de la ville Teichébaïni et les hauts-reliefs sur le portail Balavatian de Salmanassar III (859-824 av.J.C.), donnent des informations sur l'armement et sur les habits militaires des Ourartéens où ils sont représentés par des casques, de courts habits avec une large ceinture et armés par de courtes lances, des arcs et de petites boucliers.
 

Share |