Musée d'Erébouni

Retour à Accueil


Musée d'Erébouni, Salle 3 - Vitrine d'expositions 15

Comme les objets de l'art appliqué, ainsi les inscriptions cunéiformes aux sujets religieux représentent le culte et les croyances du royaume d'Ourartou. Dans l'inscription cunéiforme, appelée «La Porte de Meher» («Les portails de Haldi»), située sur un rocher à Van sont mentionnés les noms des 79 dieux et déesses de la Panthéon ourartéenne avec les nombres de sacrifices offerts par les rois Ménoua et Ichpouini. Les dieux suprêmes du royaume sont le dieu du ciel Haldi, celui de la guerre et de l'orage Teichéba et celui du soleil Chivini.

Bien que les noms des dieux des peuples et des tribus du royaume d'Ourartou soit mentionnés dans l'inscription de «La Porte de Meher», le culte de Haldi prédomine dans la croyance ourartéenne Les inscriptions mentionnant : «Haldi est un dieu puissant, le plus puissant de tous les dieux». et les temples qui lui étaient dédiés en sont des preuves incontestables. Il est à noter que «La Porte de Meher» est mentionnée aussi dans le poème épique arménien «Sassountsi Davit» au nom de «La pierre du corbeau».
 

Share |