Garni

Retour à Accueil


Garni 2.Le Complexe

La forteresse de Garni est l'un des monuments importants arméniens de l'époque postérieure. Les structures de la forteresse sont en harmonie parfaite avec la nature environnante. Le complexe splendide de Garni est construit en haut de la falaise qui surplombe le torrent Azat. Une sorte de plateforme en forme de proue de navire, est protégée à droite et à gauche par des falaises d'une hauteur de 100m, et des remparts d'une longueur de 180m.

On ignore la date précise du fondement de la forteresse, mais il a été découvert un site de l’Âge de Bronze inférieur avec ses structures et des plusieurs objets durant les excavations archéologiques. Les remparts de la forteresse ont été consolidés à l'époque d'Ourartou (8-6 siècles avant J.C.). A cette époque fut aussi construit le temple, étant le prototype de la construction du 1ier siècle.

Les différents éléments du complexe que nous voyons actuellement, datent des 3ième – 2ième siècles avant J.C. C'est à cette époque qu'Alexandre le Grand envahit la Perse et la culture arménienne commença à subir la première influence hellénistique. Quelques murs extérieurs, ainsi que certaines assises datent de cette époque, mais les monuments les plus importants : le temple Mithra et les thermes romains, furent construits 500 ans après par Tiridate le Grand, pendant son règne.

A cette époque, au cours de la longue lutte entre les Romains et les Parthes pour être présents dans le Proche-Orient, l'Arménie leur servait de champ de bataille. Chaque puissance, à son tour, soit décidé d'un roi, ou à détrôné un roi rival jusqu'en 54 où Tiridate le Grand fit échouer le candidat des Romains. A la suite, en 57, les Romains envahirent l'Arménie. En 58, les troupes de Rome détruirent la capitale arménienne Artachat. En 62, les Romains avaient déjà conquis l'Arménie quand l'armée de Tiridate le Grand cerna les soldats romains et les écrasa près de Kharput /Kharberde/. Pressé par les Parthes, Tiridate le Grand conclut la paix avec les Romains. Il remit sa couronne à Néron, en espérant la récupérer de la part de l'empereur à Rome. Tiridate le Grand partit pour Rome et obtint sa couronne après s'être agenouillé devant Néron en disant :

« Maître…je suis venu chez toi, mon Dieu, pour te donner la preuve de mon obéissance comme je l'ai prouvé à Mithra. La destinée que tu as choisie pour moi, est la mienne, car c'est toi qui est maître de mon sort et de mon destin ». (Dio, LXII, VIII volume).

Pline l'Ancien dit que le Roi arménien fit connaître à Néron certains rites magiques et de cette époque-là, le culte de Mithra sera introduit dans le Panthéon romain. Néron accorda à Tiridate le Grand deux millions de sesterces et des ingénieurs romains visant à reconstruire la capitale arménienne. Après la reconstruction, Tiridate le Grand la renomma Neroneia, en l'honneur de Néron. A la même époque, Tiridate le Grand fit construire à Garni le temple Mithra vers 66. Il fut reconstruit et élargi en 72. Tiridate le Grand fit construire aussi un palais royal pour sa sœur Khosrovadukht et fit graver une inscription en grec sur la pierre où il se baptisa ainsi « le Soleil » (« Helios ») et « Maître suprême de la Grande Arménie ».

Le Complexe

Le complexe se compose de remparts, de bâtiments destinés à la garnison royale et pour l'équipe de domestiques, du temple Mithra du 1ier siècle et des thermes romains du 3ième siècle.
 

Share |