Garni

Retour à Accueil


Garni 9.Palais d'Été.La pierre cunéiforme d'Argichti I.

Palais d'Été

Les structures du Palais d'été sont situées dans le voisinage de l'église. Le palais a deux étages et a une dimension de 15 mètres sur 40 mètres ; il est construit presque au bord de la montagne, à la limite d'une gorge profonde. Les chroniqueurs arméniens le décrivent comme « maison de fraîcheur ». Le bâtiment avait de larges ouvertures sur les côtés longitudinaux, permettant de capturer le vent frais, venant de la gorge de Garni. Le palais employait un « système naturel d'aération » : sur les larges ouvertures avaient été posés des rideaux humides, d'où le vent passait venant de la gorge, en rafraîchissant les salles intérieures. Un autre système, perfectionné par les Romains, a été appliqué : de grands blocs de glace, apportés des hautes montagnes, avaient été mis sur les ouvertures pour que le vent rafraîchit les chambres en passant à travers eux.

Le palais comprend un bâtiment principal et des constructions auxiliaires dans le nord-ouest. Les structures des lieux du sous-sol ont été découvertes pendant l'excavation. L'un d'entre eux était un établissement vinicole. Sa toiture de rez-de-chaussée reposait sur huit piliers déposés le long de l'axe longitudinal. Les murs étaient consolidés par des pilastres, alignés avec des piliers. Comme les bains, le palais a été construit avec des blocs irréguliers, enduits de mortier.

Le bâtiment avait une toiture en bois, qui reposait sur des piliers en bois intérieurs avec la base en pierre, et probablement avec les capitaux en bois découpés, exactement comme la salle à colonnes de Bagineti près de Mtskhéta, en Géorgie.

Dans une des salles, on peut voir des traces du plâtrage rouge foncé, qui semble indiquer que les chambres résidentielles du Palais ainsi que celles des constructions auxiliaires ont été richement ornementées.

La pierre cunéiforme d'Argichti I

Selon une écriture cunéiforme d'Ourartou du 8ème siècle avant J.C., trouvée pendant des excavations du palais en 1954, la forteresse de Garni a été conquise par Argichti I, en réduisant ses habitants à l'esclavage. L'inscription mentionne :

« A la puissance du dieu Haldi, j'envahis le pays Giarniani, le pays du souverain Siluni. Je revins des montagnes des ennemis et je chassai des hommes et des femmes du pays… »

Argichti I (785-763 avant J.C.) était le sixième roi du royaume d'Urartu. Etant le fils et le successeur de Menua, il continue l'expansionnisme de ses prédécesseurs. Après l'invasion de la Syrie, il s'empare de l'Assyrie. Il continue la poussée vers le nord et s'empare totalement de la riche vallée d'Ararat et partiellement, le Diauehi. Il déporte en Transcaucasie les populations hittites. Le roi finit aussi d'assurer sa domination dans la région autour du lac de Sévan. Le royaume est alors le plus puissant de la région. Il fonde des villes telles qu'Argichtihinili (Armavir) en 776 avant J.C. et Erebouni Erevan) en 782 avant J.C.
 

Share |