Haghpat

Retour à Accueil


Haghpat 8.Réfectoire, Bâtiment de service (13).Hors du monastère.Les ruines d'une église du 4ième siècle (16).

Réfectoire, Bâtiment de service (13)

Le réfectoire du 13ième siècle de Haghpat est mieux conservé que celui de Sanahine. Il comprend deux secteurs (les pièces) carrés, séparés par des piliers massifs et des arcs croisés qui soutiennent le plafond voûté. Le hall est incorporé dans le mur défensif.

Une petite structure de la même période est située à côté du réfectoire. Elle est construite au style «hazarachen» avec un intérieur central, soutenu par quatre colonnes en bois et une ouverture, faite au centre du toit.

Hors du monastère

La fontaine médiévale (14), située à 75 mètres du portail à l'est est construite en 1258. La structure est voûtée à triple, avec un arc central plus massif que ceux de latéraux qui souligne l'axe central de la structure. Sur le mur arrière du bâtiment il y a des auges pour arroser le bétail et un réservoir d'eau pour les habitants du site. La conception en voûte est due au climat local : l'air frais et humide de l'intérieur est une bonne protection contre le soleil brûlant en plein été et qui modère à la fois la température froide hivernale.

Église Kuϊssanants Anapat (La Mère du Signeur) (15) est située à 500 mètres dans le cimetière des moines du monastère, sur un tertre à l'est du village. C'est une petite chapelle du 13ième siècle. On atteint l'église par le portail de l'est ou en prenant la route du village qui mène vers la fontaine.

Le bâtiment est cruciforme avec un dôme sur un tambour octogonal, décoré d'une élégante arcature trilobée. Trois grands khatchkars (croix en pierre) sur son mur nord datent de la période postérieure médiévale.

Les ruines d'une église du 4ième siècle (16).

Les ruines d'une église du 4ième siècle, situées dans le village sont considérées la première structure chrétienne à Haghpat.