Khor Virap

Retour à Accueil


Khor Virap 1.Légende.Artachat/ Khor Virap.Complexe.

Légende

1. Murs de la forteresse d'Artachat
2. Rivière Araxe (Yeraskh)
3. Colline 2 : Citadelle
4. Collines 6 : Acropole, Khor Virap
5. Colline 1 : Défense militaire
6. Collines 5, 7-9 : Ateliers et Résidences
7. Pont
8. (Temple de Mher) Bains romains publics et privés

Près de Khor Virap vank

1. Murs de la forteresse Khor Virap
2. Église Astvatsatsin (Temple d'Anahite)
3. Basilic avec Khor Virap (puits profond)

Artachat/ Khor Virap

Le monastère Khor Virap et l'ancienne ville Artachat, dominés par le mont Ararat (5165 m. et 3925 m.), sont installés sur la rive gauche de la rivière Araxe (Yeraskh). Khor Virap se dresse à côté du site du temple païen Anahite, sur la sixième colline de la ville haute. Le roi Artachès I, le fondateur de la dynastie royale Artaxiades, établit sa nouvelle capitale en 189-188 avant J.C. Depuis le début de son règne, il réunit plusieurs provinces du pays et appliqua des réformes économiques et culturelles, renforça le système politico-militaire.

C'est en ce lieu que Grigor Loussavoritch (Saint Grégoire l'Illuminateur), le fondateur de l'Eglise apostolique arménienne, fut emprisonné durant treize années au 4ième siècle, avant de convertir (à l'aide du roi Tirtade III) au christianisme le royaume d'Arménie.

Complexe
Le complexe se compose des ruines de la ville d'Artachat (Citadelle, Temples, Ateliers et Résidences, Bains romains), du Monastère et de Khor Virap (« puits profond »).