Khor Virap

Retour à Accueil


Khor Virap 8.St. Astvatsatsin.Le temple d'Anahite.

St. Astvatsatsin

L'église St. Astvatsatsin, ,située au sommet de la colline, est le bâtiment central du complexe monastique qui se dresse tout de suite devant vous, dès que vous entrez par le portail, des murs encerclent le complexe. L'église a été reconstruite au sommet d'une roche dont les bords des pentes font ressortir des pavés dans la cour du monastère. L'église se compose d'une salle avec un dôme, elle fut détruite pendant l'invasion de Timûr Lang au 14ième siècle et fut reconstruite au 17ième . L'église Astvatsatsin, écroulée à la suite de plusieurs séismes, fut reconstruite en 1939, en 1949 et en 1957, avant sa dernière rénovation dans notre ère (2000-2001).

A l'opposé de la conception architecturale des églises arméniennes médiévales qui étaient cruciformes avec un dôme central, St. Astvatsatsin avait une longue salle voûtée avec des ailes des deux côtés de l'abside. La salle est divisée par une voûte centrale, formant le côté occidental de la place qui supporte le tambour. En apparence, le bâtiment semble être cruciforme avec un dôme et es ailes de la croix.

Près de l'entrée occidentale se trouve un clocher du 17ième siècle. Le dôme cylindrique est posé sur un tambour à huit fûts.

St. Astvatsatsin est une église qui "vit et pratique". Entrant dans l'église pour assister à une messe, veuillez observer les rites et "règlements" de l'église apostolique arménienne. Les hommes retirent leur chapeau et les femmes se couvrent la tête avec une écharpe. Vous pouvez acheter des bougies et des articles religieux au comptoir à l'entrée.

Le temple d'Anahite

Le temple se situait à l'emplacement où est dressée aujourd'hui l'église St. Astvatsatsin.Il était, avec le temple Tir-Appolon (Mher), l'un des plus importants temples de l'ancienne ville, couvert de marbres et de feuilles en cuivre. Les statues étaient dorées et argentées.

Parmi les objets déterrés pendant les excavations, il a été découvert la tête de l'idole d'Anahite, la déesse de la fertilité et de la maternité. La copie de la plus belle statue du Proche Orient se trouve dans le Musée d'Histoire d'Arménie. L'original est exposé au British Museum.