Khor Virap

Retour à Accueil


Khor Virap 9.St. Grigor/ Khor Virap.

St. Grigor/ Khor Virap

Le puits où St. Grégoire fut emprisonné treize années, est situé au sud-est de l'église centrale, au-dessous de la chapelle de St. Guévorg (7ième siècle), une petite basilique avec une abside demi-circulaire.

«Après d'être accédé au trône patriarcal – il (Nersès III) construisit un sanctuaire au-dessus du puits où Grégoire, l'apôtre dévoué au Dieu, précipité treize années dans la fosse, pleine de reptiles et de serpents venimeux, écrasa la tête du monstre imposteur et fit sortir le peuple arménien d'un abîme mortel de l'idolâtrie, en les dirigeant vers la lumière glorieuse du Fils du Dieu » - Hovhannès Draskhanakertsi (XIX, 15).

La chapelle St. Guévorg a une orientation de son emplacement sur l'axe nord-sud comme le temple de Garni, construit sur les structures ourartéennes qui s'oppose à celui des églises arméniennes à axe est-ouest avec un autel à l'extrémité est. Cela nous fait suggérer qu'il y aurait un ancien saint lieu.

Le bâtiment d’aujourd’hui a été construit en 642 par l'un des plus grands catholicos de l'histoire arménienne : Nersès III, il fut connu « Bâtisseur » pour avoir fondé plusieurs d'églises et monastères.

A l'intérieur de la chapelle il y a deux puits, l'un se trouve au plus loin où St. Grégoire fut emprisonné pendant treize années. Le puits est très profond (6 mètres) et a 4.4 m. de diamètre. Grégoire avait survécu grâce à la Providence et aux aumônes d'une veuve.

Après le massacre 37 religieuses, parmi elles Hripsimé et Gaïané, venues du monastère St. Poghos de Rome pour prêcher le christianisme en Arménie, le roi Tiridate fut puni de son impiété par une maladie démoniaque. Khosrovadoukhte, la sœur du roi, avertie en songe que Saint Grégoire pourrait guérir son frère, intercéda en sa faveur. Tiridate libéra le Saint et le laissa prêcher le christianisme à sa Cour. Grégoire baptisa le roi, sa cour, son armée et tous ses sujets. A la même époque, l'Arménie devint le premier pays, adoptant le christianisme comme religion d'Etat en 301. En 302, Grégoire l'Illuminateur reçut la consécration épiscopale par Léantius à Césarée de Cappadoce, devenant ainsi le premier chef de l'Église arménienne.

Accomplissant sa mission, à l'âge respectable, Grégoire se retira dans un petit sanctuaire près du mont Sébouh dans la province Daranaghi (Mania Haïk, en haute Arménie) où il resta jusqu'à sa mort.