Erevan: Martiros Sarian

Retour à Accueil


La statue de Martiros Sarian.

La statue de Martiros Sarian
(47)

« La nature est surprenante et mystérieuse. La graine germe dans la terre, pousse, s'épanouit, fleurit à terme, donne de nouvelles graines et ne meurt pas. L'homme aussi ne meurt pas, parce que l'homme est la nature-même. La reconnaissance de ce fait est la reconnaissance de la perpétuité qui donne des ailes à l'homme. J'ai passé, avec cette conviction, toute une vie qui est, comme celle de chacun, le trésor de ma personne pleine d'émotion, de visée et d'ambition, d'amertume, de joie et de victoire. »
Martiros Sarian

Le peintre Martiros Sarian (1880– 1972) est l'un des géants de la culture arménienne. Avec les classiques de la littérature arménienne Hovhannès Toumanian, Avétik Issahakian, les architectes Toros Toramanian et Alexandre Tamanian, le fondateur du trésor de la musique nationale Komitas, il devient l'un des conservateurs du patrimoine culturel et le garant du développement de l'art armé­nien.


Rédaction du texte original faite par le Comité National du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS/Arménie).