Maténadaran

Retour à Accueil


Maténadaran 1.Maténadaran Mesrop Machtots.

Maténadaran Mesrop Machtots

Le Maténaradan est un musée des manuscrits anciens et Institut de recherches. C'est un trésor national se composant d'une collection unique et exceptionnellement riche, devenu l'un des symboles de l'Arménie. Le Maténadaran porte le nom de Mesrop Machtots, l'inventeur de l'alphabet national en 405.

Une collection de manuscrits arméniens fut créée par Mesrop Machtots dans la bibliothèque du Saint Siège d'Etchmiadzine (Saint Siège de l'Église arménienne). Cette collection de précieux manuscrits arméniens fut conservée presque 1500 ans dans la bibliothèque du Catholicossat à travers des époques de triomphe et de tragédie du pays. Le Maténadaran d'Etchmiadzine fut nationalisé en 1920 et plus tard, en 1939 il fut transféré dans la capitale Erevan. Le Maténadaran fut transformé en Institut de recherches par un Arrêt du gouvernement arménien en 1959.

Le Maténaradan est l'un des dépôts de manuscrits les plus riches du monde avec sa collection se composant quelque 17 500 manuscrits anciens, collection qui englobe presque tous les domaines de la culture et des sciences anciennes et médiévales arméniennes : l'histoire, la géographie, la grammaire, la philosophie, la loi, la médecine, la mathématique, la cosmologie, la chronologie, l'alchimie, la littérature, l'histoire de l'art, la miniature, la musique, la traduction etc. Les premiers écrits arméniens ont été des traductions qui ont une valeur exceptionnelle. Certains de ces écrits dont les originaux en langue maternelle se sont égarés, ne sont entrés dans le trésor de la littérature mondiale que dans leur version arménienne.

Côtoyant les manuscrits arméniens, composant la grande partie de la collection du Maténadaran, sont également conservés des manuscrits arabes, perses, grecs, assyriens, slaves anciens, latins, éthiopiens, indiens, japonais et bien d'autres.

 

Le texte est rédigé par l'Institut de recherches des manuscrits Mesrop Machtots.
 

Share |