Maténadaran

Retour à Accueil


Maténadaran 2.Bâtiment.Statues inférieures.Statues supérieures.

Bâtiment

Le bâtiment du Maténadaran (architecte Mark Grigorian) fut construit en 1957. La construction d'un nouvel bâtiment annexe destiné à l'Institut de recherches (architecte Artur Mechetchian) sera achevée en 2011.

Statues inférieures

La statue de Mesrop Machtots et de son disciple et biographe Kourioun agenouillé, avec 36 lettres de l'alphabet arménien sculptées ( sculpteur Ghoukas Tchoubarian) précède l'entrée du Maténadaran. L'entrée est surmontée de la première phrase biblique traduite et écrite en arménien après l'invention de l'alphabet national :- «Ճանաչել զիմաստութիւն եւ զխրրատ, իմանալ զբանս հանճարոյ», « Pour connaître sagesse et instruction, comprendre les paroles intelligentes...» ( Livre des Proverbes, 1 : 2). Cet écrit devint une notion-phare dans la culture chrétienne arménienne.

Statues supérieures

Des deux côtés de l'entrée du musée, la façade du bâtiment est ornée de statues des érudits médiévaux célèbres représentant les différents domaines de la culture arménienne (de gauche à droite) :

1. Toros Rosline – peintre miniaturiste du
13ième siècle (sculpteur A. Chahinian)
2. Grigor Tatévatsi – théologien, philosophe
et maître éminent des 14ième – 15ième
siècles (sculpteur A.Grigorian)
3. Anania Chirakatsi – mathématicien,
chroniqueur, cosmologiste du 7ième siècle
(sculpteur G.Badlian)
4. Movsès Khorénatsi – chroniqueur du 5ième
siècle (sculpteur Y.Vardanian)
5. Mkhitar Goch – juriste et érudit des 12ième
– 13ième siècles (sculpteur
Gh.Tchoubarian)
6. Frik – poète du 13ième siècle (sculpteur
S.Nazarian)

Les côtés du bâtiment sont ornés de khatchkars médiévaux et d'autres stèles avec des ornements et des inscriptions, emportés de différentes régions arménienne qui sont installés dans les arcades ouvertes.

 

Le texte est rédigé par l'Institut de recherches des manuscrits Mesrop Machtots.
 

Share |