Maténadaran

Retour à Accueil


Maténadaran:Miniatures.Stand 2-side 1.

L'âge d'or de la miniature arménienne se situe au 13ième siècle où les nombreux miniaturistes de talent œuvraient en Grande Arménie et en Arménie cilicienne. Durant cette période, les miniaturistes arméniens font apparaître des innovations dans l'iconographie et la diversité du style.

En ce début du 13ième siècle, la capitale Ani du royaume arménien Bagratide était en pleine expansion. L'une des miniatures les plus connues de l'école d'Ani est «L'Évangile de Haghpat» (1211), exécutée par Margar. L'aspiration du réalisme de cette miniature est réelle surtout dans l'unique scène évangélique, L'Entrée du Christ à Jérusalem. Les impressions vécues se reflètent dans la foule massée pour accueillir le Christ, on y perçoit même les commanditaires de la miniature. Les khorans sont décorés par quelques citoyens de la ville.

L'Évangile dit des Traducteurs de 1232 a été illustré par Grigor. Ses œuvres font preuve d'une nette individualité. La tension dramatique de ses personnages et le coloris de ses illustrations sont très impressionnantes.

Miniatures

1. L'Entrée du Christ à Jérusalem,
L'Évangile de Haghpat, 1211,
miniaturiste Margar Maténadaran,
MS 6288, pg. 16b

2. Annonciation, L'Évangile des
Traducteurs, 1232, miniaturiste
Grigor Maténadaran, MS 2743,
pg.188b
3. Dormition de la Vierge, L'Évangile
des Traducteurs, 1232,
miniaturiste Grigor Maténadaran,
MS 2743, pg.294b


Le texte et les images sont accordés par l'Institut de recherches des manuscrits Mesrop Machtots.
 

Share |