Momik: Noravank

Retour à Accueil


Noravank 1.Légende.Canyon de Noravank

Légende

1. Carte et Bureau du canyon
2. Grotte des oiseaux
3. Caverne de Maguéli
4. Zone importante
d'ornithologie
5. Site médiéval Amaghou
6. Flore de Noravank
7. Chapelle du 4ième s.
8. Complexe de Noravank
9. Village abandonné de
Gnichik
10. Site
11. Fortresse

Canyon de Noravank

La route de Noravank s'enfonce 8 km dans le canyon pittoresque de la rivière Gnichik, entourée de hautes falaises. Le relief rocheux du canyon s'est formé par une série d'éruptions, existant dans la région. L'un des volcans éteints de l'époque postérieure du territoire est Dalik. On dit qu'il fut en éruption pendant le tremblement de terre, recouvrant sous la lave l'ancienne ville de Moz. Le nom de la région : Vayots Dzor ( « Col pleurant ») pourrait dériver des cris douloureux « Vay...Vay... ».

Le canyon de Noravank est connu pour ses nombreuses grottes (Cavernes des oiseaux, de Maguéli, d'Archéri et de Mozrov), sa flore (Rose jaune sauvage (Rosa hemispherica), pistachiers, poiriers sauvages, plantes rares, baies) et sa faune. Le canyon de Noravank est une zone importante d'ornithologie, airée par des condors, des colonies de chauves-souris et d'autres espèces d'oiseaux. Le canyon est aussi peuplé par l'un des animaux précieux du pays qui est en train de disparition : Panthère perse (Panthera paradus saxicolor).