Sanahin

Retour à Accueil


Sanahin 3. Complexe, Astvatsatsine, Aménaperkitch.

Complexe

Le complexe monastique comprend cinq églises, deux gavits, l’académie, la bibliothèque, la campanile, les sépulcres patrimoniaux et les autres structures, enceinté jadis par un mur fortifié. Plusieurs édifices furent ajoutés à l’église principale, formant un imposant ensemble harmonieux.

Église St.Astvatsatsine (1) et St.Aménaperkitch (2)
L’église St.Astvatsatsine (La Maire-de-Dieu) , construite par les Bagratides dans les années 928 et 944, est située au milieu du complexe. C’est une église rectangulaire à l’extérieur, mais cruciforme à l’intérieur avec un dôme et des annexes aux quatre coins du bâtiment. Le tambour et la coupole furent reconstruits pendant la rénovation du complexe, probablement en 1652 par le maître Sarguis Ousta et ses disciples comme le mentionne une inscription conservée.

Juste à côté de l’église St.Astvatsatsine est située celle, plus grande, d’Aménaperkitch (Saint - Sauveur). Elle fut construite en 966 par la reine Khosrovanouch, épouse du roi bagratide Achot III. Cette église somptueuse est aussi un bâtiment cruciforme en dôme dominant le complexe.

Le bas-relief sur la façade représente les fils de la reine Khosrovanouch, les princes Kiuriké (Gourguèn) et Sembat (plus tard Sembat devint le roi d’Ani, et Kiurikeh régna dans la région de Lori).

Les murs intérieurs des deux églises étaient entièrement recouverts de fresques dont d’importantes parties ne sont plus conservées aujourd’hui.

Les khatchkars les plus connus de Sanahin sont celui de Grigor Tutévordi (1184) et celui de Sarguis (1215), dressés à l’ouest de l’église St.Astvatsatsine qui sont un vrai chef-d’œuvre de l’art.