Sanahin

Retour à Accueil


Sanahin 5. Campanile, Bibliothèque et Galerie, La fontaine du monastère.

Campanile (9)
Le campanile de Sanahin, comme celui de Haghpat, est un édifice original qui complète l’ensemble. Érigée entre les années 1211 et 1235, cette tour à trois étages surmontée d’un petit lanternon, est le premier spécimen connu d’un clocher arménien. Ses murs sont percés de fenêtres en ogive, sa façade ouest est ornée d’une grande croix de tuf rouge et de sphères ocre en grès.

Scriptorium (5) et galerie (6)
Le scriptorium et la Galerie sont les structures les plus intéressantes du monastère de Sanahin et les meilleurs exemples de l’architecture civile de l’époque ; habituellement de telles structures étaient construites loin des église principales. Le scriptorium fut érigé en 1063 par la reine Heranouch, la fille de David Anhoghin. C’est un bâtiment carré, coiffé d’un tambour octogonal, dont l’espace intérieur s’organise autour des rayonnages pratiqués dans les murs massifs de l’édifice, soutenus par des demi-colonnes.

La fontaine du monastère (15) d’aujourd’hui, toujours en service, fut construite en 1831. C’est un bâtiment au toit en pignon coiffant une arche double soutenue par un pilier trapu. Une autre fontaine, située dans le village date du 12ième – 13ième siècle.