Momik: Ulgur

Retour à Accueil


Ulgur 1.Ulgur.Momik.Œuvres de Momik.

Ulgur (Ulgurt)

Ulgur est un ancien site dont le nom médiéval est ignoré. L'église demi-démolie St.Astvatsatsin (St.Mère-de-Dieu) du village d'Ulgur est un bâtiment rectangulaire (5.45 X 3.7). Pendant les excavations, on a déterré les fondements des murs de basaltes demi-taillés avec mortier. Les murs ont été aussi remontés de pierres avec mortier. La porte de l'église a été faite d'une dalle de pierre qui, malheureusement, n'est pas conservée aujourd'hui. Le plancher est couvert de pierres usées et celles de la corniche sont en mauvais état. L'église est entourée par les khatchkars (croix de pierre) et les pierres finement taillées.

Ulgur est connu comme le village natal de Momik Vardpet, éminent miniaturiste arménien, sculpteur et architecte de la fin du 13ième siècle à la première moitié du 14ième siècle. Pendant les excavations en 2004, on y a découvert les pierres tombales de la famille et des parents de Momik.

Regardez les deux pierres, situées près de la chapelle. Ce sont Vichapakars (pierre du dragon), transformées en croix découpées : les khatchkars postérieurs (crois en pierre). Les Vichapakars étaient de hautes pierres situées auprès des sources d'eau et comprenaient l'un des éléments importants des cultes arméniens préchrétiens.

Momik

L'écrivain renommé, miniaturiste, sculpteur et architecte de la fin du 13ième siècle à la première moitié du 14ième siècle Momik Vardpet ( 1260? – 1333, 1339) est né dans le village Ulgur (le nom médiéval du village est ignoré). On connaît les noms des parents de Momik (Grigor et Avta), de son fils (Askandar) et de son petit-fils (Chatonik).

Momik a étudié et a œuvré à l'Université de Gladzor, puis dans la Métropole de Siunats à Noravank. Il était l'architecte et le peintre de la famille arménienne la plus puissante : les princes Orbélian. Momik était apprenti du moine Hovassap. Momik, en plus de ses compétences artistiques était un grand maître de la langue grecque.

Œuvres de Momik

Momik était l'un des représentants les plus éminents de l'École de miniature de Gladzor. Ces meilleures œuvres sont l'Évangile illustré en 1292 et celui de 1309, conservés aujourd'hui au Maténadaran d'Erevan (Institut des anciens manuscrits, Msc. N 2848, 6792) qui témoignent que Momik était un fin connaisseur des traditions de l'art de miniature et un grand innovateur de l'art arménien.

En qualité d'architecte, Momik a appliqué une conception originale dans l'architecture de l'église St.Astvatsatsin à Aréni. Une conception totalement nouvelle de l'époque est conçue par lui dans l'architecture de l'église Bourtélachèn à deux étages, coiffée d'une rotonde. L'église St.Grigor Loussavoritch, construite à Tatev à la demande de Stépanos Orbélian est aussi l'œuvre de l'architecte éminent Momik.

Sur ses œuvres, Momik taillait toujours le mot «vardpet» après son nom qui signifie «l'architecte». Mais sa maîtrise de travailler la pierre nous permet de le classer parmi les sculpteurs arméniens les plus éminents. Ses haut-reliefs à Aréni et à Noravank, particulièrement ceux du gavit de l'église St.Stépanos Nakhavka sont exceptionnels. Ses khatchkars finement sculptés à Noravank sont abrités aujourd'hui dans les musées de St. Etchmiadzine et de la ville d'Eghégunadzor.

L'inscription sur le khatchkar (croix de pierre), érigé à la mémoire de Momik à Noravank mentionne : «Souviens-toi, le Christe, et bénit l'âme de Momik».

«L'âme de Momik» est certainement ses trésors artistiques éternels, hérités pour les générations.


Texte original est rédigé par le SNC «Service de la protection du patrimoine historique et culturel et des Musées-réserves» du Ministère de la culture RA. Rédaction faite par l'ONG ICOMOS/Arménie et Karen Matévossian (co-auteur du livre «Miniaturiste Momik» et auteur du livre «Momik»).