Route de la Soie: Canyon du Vorotan

Retour à Accueil


Canyon de la rivière Vorotan.Légende

Légende

1. Sommet Davagueuze
2. Réservoir Spandarian
3. Anguéghakot
4. Sissian
5. Vorotnavank
6. Forteresse Davit Bek
7. Bassin d’eau chaude
8. Réservoir Chamb
9. Tatev
10. Cascade du Vorotan

Canyon de la rivière Vorotan

Ce canyon, dont la plus large partie est 3km est le trésor naturel de Siounik. La rivière Vorotan, née dans le plateau ouest du Karabagh coule dans ce canyon pittoresque d’une profondeur parfois vertigineuse (plus de 100 m). Elle a 178 km de longueur et son bassin couvre 5650km² de surface..

La rivière, née au sommet Davagueuze (1) et alimentée par des torrents et de glaciers fournit l’eau au réservoir Spandarian (2) et au village historique d’Anguéghakot (3) qui est situé au nord-ouest de Sissian (4). Elle coule dans quelques canyons profonds, traverse les sites troglodytiques de l’Âge de pierre, les forteresses de l’Âge d’airain, des monastères et des villages. La rivière s’élargit dans la plaine de Sissian, partageant la ville en deux parties : rives nord et sud.

La partie la plus spectaculaire de la rivière commence à la sortie de la ville de Sissian, vers l’est. La vue magnifique des canyons vertigineux, des montagnes déchiquetées et des forteresse isolées fascine par sa bigarrure des couleurs, ses sources et ses torrents tumultueux. Au printemps, le canyon du Vorotan devient un endroit préféré pour les amateurs du sport de canot pneumatique en Arménie.

La rivière coule près de Vorotanavank (5), de la forteresse Davit Bek (6) et des eaux chaudes du Vorotan, alimente le réservoir Chamb (8), puis coule encore 13km, en arrivant à l’endroit où vous vous trouvez (en bas de la centrale hydroélectrique puissante). Vorotan est l’un des affluents gauches du fleuve Araxe. Elle traverse 59km le Karabagh avant de rejoindre le fleuve frontalier Araxe.

Cascade du Vorotan (10) comprend trois centrales hydroélectriques dont la plus productives est celle de Tatev où vous vous trouvez maintenant. Les autres centrales sont situées près des réservoirs Chamb et Spandarian. Elle a un rôle très important et régulateur dans le système d’électricité de l’Arménie, en alimentant les régions sud de l’Arménie en électricité et en élargissant les zones d’irrigation de la région.

Cet endroit, particulièrement les forêts sont très engageantes pour la randonnée. Les sentiers longent la rivière vers l’ouest : Tatev (13km jusqu’au Pont du Diable, 20km jusqu’au monastère), le réservoir Chamb (encore 13km) et vers nord : le village de Karahoundj (9,5km), Goris (12,5km) ou ils escalent une pente vers nord : Khot (un sentier serpentant de 11km avec des vues miraculeuses), Chinouhaïr (à 1,5km vers l’ouest de Khot), Halidzor (encore 3km) et Tatev (à 19km de Halidzor). La dernière direction est un secteur difficile avec des pentes escarpées et des flancs trop rocheux. Il est déconseillé de randonner ici sans l’aide d’un guide ou accompagnateur expérimenté et professionnel.

Rédaction faite par le Ministère de la culture et ONG ICOMOS/Arménie.