Zvartnots

Retour à Accueil


Zvartnots 1.Légende.

Légende

1. Cathédrale de Zvartnots
2. Salle centrale
3. Autel
4. Puits
5. Salle du trône du palais
6. Salle aux colonnes du palais
7. Logements de service
8. Logement privés
9. Établissement vinicole
10. Pierres païennes
11. Jarre
12. Pierre cunéiforme de Rusa II
13. Cadran solaire
14. Bain Romain
15. Basilique V s.

 Cette cathédrale splendide, en face de vous, que les chroniqueurs médiévaux nomment Zvartnots ou Saint Grigor Loussvoritch (Illuminateur), fut construite à l'endroit où Grigor Loussavoritch avait rencontré le roi arménien Tiridate. Pendant cet entretien, le roi arménien adopta le christianisme. A la même époque, l'Arménie devint le premier pays, adoptant le christianisme comme religion d'Etat en 301.

Le nom de Zvartnots est attribué à une vision de Grigor Loussavoritch, quand il fonda l'Eglise arménienne ; pourrait se traduire par «la vigilant», les forces vigilantes» et «êtres célestes ». Il pourrait aussi dériver du mot pré-chrétien «zvartounk» signifiant «un esprit pour élever les morts».

Inspiré d'une interprétation de l'apocalypse prévoyant la seconde apparition du Christ après l'union des sept églises principales du christianisme, Zvartnots fut construit pour être «la septième trompette du septième jour de la présence du Christ sur la terre» (Apocalypse 11 : 15 – 19. Nouveau Testament).

Les concepts architecturaux de Zvartnots furent appliqués dans la reconstruction du dôme de la cathédrale St. Sofie, détruite par le séisme en 558, et plus tard en 989. On dit qu'il fut demandé à l’architecte arménien Tirdate, en 989-992 de pratiquer le système des arcs tubulaires, développé à Zvartnots pour le dôme de St. Sofie.
 

Share |