Zvartnots

Retour à Accueil


Zvartnots 5.Décoration de la cathédrale.Les maîtres.


 Décoration de la cathédrale

L'un des éléments le plus exceptionnel est la décoration de la cathédrale de Zvartnots. Les murs, particulièrement ceux de l'autel, furent couverts des fresques. Des figures en pierre très décoratives furent découpées dans tout le bâtiment, comprenant des conceptions végétales et florales sur les portiques, les arcades, les chapiteaux et sur les colonnes, ainsi que les hauts-reliefs des artisans de la cathédrale. Les planchers étaient couverts de mosaïques, dont quelques fragments existent encore.

Les surfaces des façades et des côtés, les cadres des fenêtres et des corniches étaient sculptés par des grenades et des grappes de raisin. Le raisin symbolisait le sang du Christ et sa résurrection, alors que la grenade était un symbole antique de fertilité en Arménie.

Sur les colonnes reconstruites, on peut voir les chapiteaux originaux où des ornements géométriques des khatchkars (croix en pierre) Corinthiens et postérieurs furent combinés. Certains parmi eux, portent les initiales du Catholicos Nersès : « C » ou « N ».

Plusieurs chapiteaux portent des aigles découpés qui symbolisaient le triomphe, la force et la résurrection dans les époques antique et médiévale. Selon certaines légendes pré-chrétiennes, l'aigle pouvait ranimer les morts. Les exemples identiques des chapiteaux découpés peuvent être trouvés dans la basilique Yereruik (5ième siècle) de la région Chirak.

Les maîtres
Les figures des hauts-reliefs, reproduisant des artisans du bâtiment, présentent un intérêt particulier, puisque ce sont des exemples rares, pour honorer des bâtisseurs ce qui ne se faisait pas traditionnellement qu'au moyen de l'inscription des initiales sur le bâtiment. Les hauts-reliefs des maîtres sont découpés avec leurs outils tenus en main. Les initiales des noms ou les noms entiers sont marqués à côté de chaque figure (un nom est lisible : « Iohan » ou
« Yohan »). On suppose que les figures découpées sur les 32 facettes (dont 9 existent encore) sont les bâtisseurs de la cathédrale.

Les représentation des maîtres ont une description réaliste des visages et des vêtements, spécifiques du 7ième siècle. Suivant les principes de la création des khatchkars, ils ne se répètent jamais. Chaque figure découpée de Zvartnots est une création unique avec ses outils différents et ses propres détails.
 

Share |